La mycorhize

mycorrhiza03 févr.

Bien que les taches vertes sur une pomme pourrie ou du pain aussi mal en point vous viennent directement à l'esprit quand on parle de champignons, il y en a bien d'autres sortes. Celles qui peuplent le sol par exemple. Les champignons du sol peuvent occuper une très grande partie de la biomasse dans le sol. Il y en a de toutes les sortes et de toutes les tailles et ils endossent un rôle capital dans les écosystèmes du sol.

Les relations entre les racines des plantes et les champignons sont très fréquentes. Cette relation de collaboration est également dénommée mycorhize. On peut en distinguer quatre sortes différentes, en fonction du mode de croissance du champignon. Bon nombre d'espèces d'arbres ne peuvent pas grandir sans être en relation avec certains champignons du sol. Dans le cadre de la relation entre la plante et le champignon du sol, le champignon tire du carbone et de l'énergie de son hôte ce qui lui permet de continuer sa croissance. Le champignon puise du phosphore et d'autres nutriments dans le sol et les achemine vers les racines des plantes qui les absorbent pour que la plante puisse pousser.

La mycorhize offre à la plante une protection contre les maladies du sol. La tolérance générale est renforcée grâce à une meilleure conversion des nutriments et de l'eau (apport en éléments nutritifs), notamment des oligoéléments. Les phytoalexines produites par les plantes constituent une menace pour l'organisme agressif dans le sol, mais les champignons-mycorhize peuvent également avoir un effet directement inhibiteur sur le développement des agents pathogènes par exemple en sécrétant des antibiotiques ou par compétition au niveau des sites d'infection et pour les sucres.

Pour cultiver des plantes saines, la présence de mycorhize est finalement impérieuse.

  • La mycorhize accroît la tolérance à la sécheresse, à l'humidité, au sel, aux métaux toxiques et aux variations extrêmes de pH et de température.
  • La mycorhize favorise la vigueur grâce à une vie active dans le sol.
  • Grâce à la production d'hormones de croissance, la mycorhize peut stimuler l'enracinement, la floraison et la fructification, mais donne également des feuilles plus robustes en raison d'une meilleure absorption du silicium.
  • En sécrétant des polysaccharides collants et grâce aux filaments mycéliens, la mycorhize apporte une contribution substantielle à la constitution d'une meilleure structure du sol.

La mycorhize est une partie essentielle du réseau alimentaire souterrain et est favorable à une vie active du sol. Dans la sphère mycorhize des filaments mycéliens, on retrouve non seulement d'autres micro-organismes, mais aussi cinq fois plus de micro-organismes que dans un système racinaire sans mycorhize.

BAC fournit 4 sortes de mycorhizes dans un petit pot appelé Funky Fungi. En combinaison avec nos stimulateurs, ces champignons coloniseront plus rapidement et de manière continue les alentours du système racinaire de vos plantes. Les champignons doivent être en contact avec les racines. Une fois installés, ils poussent avec les racines. Une dose de 5 grammes par plante, quelle que soit la taille du pot, est déjà suffisante pour une croissance optimale de vos plantes.

« Arrière

Scroll to top